• Contact

transit transit transit transit
  • conteneur

Le conteneur

Le conteneur maritime que nous préférons appeler container (le mot anglais), est une innovation due à un transporteur routier américain, Malcom MAC LEAN, en 1956.
Il eut l’idée de transporter par bateau des remorques de camion, puis de dissocier la caisse du châssis de la remorque ce qui donna naissance au conteneur.

contenaire

Utilité et avantage

Au départ à usage intérieur aux Etats-Unis, il fallut attendre une dizaine d’années (1966) pour que les avantages considérables du conteneur l’imposent dans le transport maritime international. En effet, l’adoption de cette boîte, aux dimensions standardisées, (comme contenant pour le transport de toutes sortes de marchandises) est une véritable révolution

Les opérations de manutention dans les ports sont considérablement simplifiées, les temps de chargement et déchargement des navires sont divisés par deux ou plus, ceux-ci peuvent donc effectuer un plus grand nombre de rotations. L’empilement des boîtes dans la cale ou sur le pont permet d’augmenter considérablement le taux de remplissage donc la rentabilité des navires.

Enfin, la marchandise, empotée chez l’expéditeur et dépotée chez le destinataire, voyage de manière anonyme, ce qui réduit considérablement les pertes, les casses ou les vols.

Par rapport au transport maritime conventionnel, tel qu’il se pratiquait dans les années 60, le conteneur a permis de diviser par deux les délais d’acheminement et au moins par trois les coûts de transport.

Norme ISO

L’Organisation Internationale de Normalisation (I.S.O.) http://www.iso.ch/iso/fr a codifié sous les normes ISO 668 et ISO 1496 la construction des conteneurs.

Les dimensions extérieures des conteneurs, la largeur, la longueur, la masse maximum sont définies pour rendre le conteneur le plus multimodal possible en offrant le volume maximum. Il faut qu’il puisse passer partout, qu’il puisse être transporté indifféremment par la route, par train ou par bateau. Il doit donc s’intégrer dans les gabarits routiers et ferroviaires. Deux longueurs ont été définies 20 pieds (exactement 19 pieds et 10,5 pouces (6,06 m) et 40 pieds (12,19 m) une largeur 8 pieds (2,44 m), deux hauteurs 8 pieds 6 pouces (2,59 m) et 9 pieds 6 pouces (2,89 m). Une masse maximum : 30,480 tonnes.


Norme ISO 668 conteneurs 20 et 40 pieds dry
Dimensions extérieures maximales


 

Longueur

Largeur

hauteur

 

   mm

Ft                  in

mm

Ft              in

mm

   Ft               in

20 pieds

6058

19               10,5

2438

8               0

2591

8              6

40 pieds

12192

40                 0

2438

8               0

2591

8              6



1 pied = 304,8 mm - 1 inch = 25,4 mm
Dimensions intérieures minimales


 

Longueur

Largeur

hauteur

 

    mm

  mm

  mm

20pieds

  5 867

2 330

2 350

40pieds

11 998

2 330

2 350



Dans la pratique 2 350 en largeur et 2 390 mm en hauteur
Ouverture minimum des portes


 

Largeur

hauteur

 

  mm

  mm

20pieds

2 286

2 261

40pieds

2 286

2 261



Charge utile pouvant être soulevée en saisissant le conteneur par les coins ISO
supérieurs : en 20 pieds : 24 ou 28 tonnes – en 40 pieds : 26 tonnes
Passages de fourches pour chariot élévateur (20’ vides)
Entre axe : 900 mm – largeur : 305 mm – hauteur : 102 mm
Hauteur du plancher (marche) 160 mm – épaisseur : 28/30 mm


TYPE DE CONTENEURS

     
Conteneur pour usage général (dry)
Conteneur "Open Top" (toit ouvert)
Conteneur fermé aéré
     
Conteneur frigorifique
Conteneur isotherme
Conteneur citerne